DOS SANTOS IMPOSERA SA LOI A SASSOU NGUESSO . Par Rigobert Ossebi

SASSOU-DOS-SANTOS-150x137Le cocktail explosif (Pointe Noire-Rwandais-FLEC) concocté par Denis Sassou NGuesso, sur le fond de ses mauvaises relations avec le pouvoir angolais, vient de lui exploser à la figure…. Cela fait également des années que le président angolais, Edouardo Dos Santos, refuse de le rencontrer.

Les apprentis sorciers ne sont pas toujours les seuls à commettre des erreurs. Parfois les grands maîtres, en sorcellerie ou pas, en font aussi.

Tous les peuples aspirent à la paix. Certains chefs ont fait de la guerre le socle de leur pouvoir, mais il est bien connu que « Qui vit par l’épée périra par l’épée » (Ei qui gladio vixerint, gladio occident). Denis Sassou NGuesso, maintenant, doit craindre plus que jamais ce destin funeste.

« F.L.E.C./POSITION MILITAIRE »

Certains, du « F.L.E.C./position militaire », affirment que l’intrusion d’un bataillon de l’armée angolaise dans la zone de Kimongo remonte déjà à une semaine et que l’ingrat autocrate de l’Alima a d’abord recherché une solution discrète et amicale avec Dos Santos, son bienfaiteur de 1997.

Toujours selon eux, « le F.L.E.C./position militaire » ne peut pas s’aventurer sur le territoire congolais et ne pouvait donc pas donner un motif de poursuite aux forces angolaises. Depuis l’affaire togolaise en 2010, le « F.L.E.C/position militaire » a changé de stratégie, par manque de moyens (leurs financiers français mécontents avaient alors opposé leur veto).

Pointe Noire trop voisine de Cabinda

Après 20 années d’une très sanglante guerre civile, l’Angola, trèsriche et toujours amie du Congo qui avait permis son indépendance, avec force de moyens et d’investissements, ne pense qu’à tourner cette page. La paix est un élément fondamental de progrès et d’attraction pour les partenaires étrangers dont le développement de l’Angola a besoin pour s’imposer, avec ses 2 millions de barils/jour de pétrole (auxquels la province de Cabinda contribue pour moitié) et sa croissance annuelle de près de 10%. L’Angola avance à grand pas dans toutes les directions, jusqu’à investir des milliards de dollars chez son ancienne puissance coloniale, le Portugal, en quasi faillite. Le PIB du pays lusophone est dix fois plus élevé que celui de la République du Congo. Il en est de même pour sa puissance militaire.

Le risque de contamination en Afrique est toujours grand. Aujourd’hui, le Président Dos Santos ne peut apprendre, sans inquiétude, que son homologue congolais est dans une stratégie de conservation du pouvoir qui pourrait le pousser à « mettre le feu » à Pointe Noire. Au-delà des ressentiments qu’Edouardo Dos Santo a pu accumuler à l’encontre de l’ingrat Sassou NGuesso, l’arrivée de près de 1000 combattants Rwandais, génocidaires-patentés cantonnés au camp militaire de Makola non loin de Pointe Noire et de Cabinda, ne pouvait que l’irriter au plus haut point.

Pointe Noire « en feu » livrée aux Rwandais et aux Cobras (même si les biens dissimulés ou pas des NGuesso et de leurs amis seraient épargnés), cela en aucun cas Edouardo Dos Santos ne pourrait l’accepter ! Le risque de contagion au Cabinda serait trop grand ! Après l’exploitation du Coltran dans l’Est-RDC, « l’éponge de pétrole » du Cabinda pourrait aussi exciter l’appétit des Rwandais-génocidaires en recherchant à collaborer, d’une manière ou d’une autre, avec le F.L.E.C..

L’incursion, le 15 octobre dernier, de l’armée angolaise à Kimongo et villages alentours avec la capture des 47 militaires, est un signal « on ne peut plus fort » qu’une limite a été franchie par Denis Sassou-NGuesso.

Il faut absolument noter que la presse angolaise est restée muette sur le sujet et tout particulièrement « Agence Angola Presse ». Preuve que la diplomatie de la canonnière choisie par Luanda se veut discrète et suffisamment impressionnante pour obliger Denis Sassou NGuesso à faire marche arrière.

Le moment est particulièrement bien choisi car Dos Santos peut profiter de l’affaiblissement et du discrédit international de Sassou Nguesso. Lors de l’intronisation officielle d’IBK à Bamako, il y a peu, nombreux ont été les Chefs d’Etats qui s’étaient plaints auprès de François Hollande de l’interventionnisme malsain de leur homologue congolais dans les affaires du Continent. L’Angola pouvait alors agir d’autant plus facilement que tous accueilleraient favorablement un « recadrage » du très orgueilleux et très comploteur président congolais.

Denis Sassou NGuesso est quasiment échec et mât ! Cela explique le silence officiel actuel. La Pravda de Brazzaville n’a pas écrit une ligne à ce sujet. Le dictateur n’a pas dénoncé cette incursion-invasion auprès de l’Union Africaine. Pourquoi ? Ni à l’ONU non plus. Pourquoi ? Il en est réduit à manger son chapeau pendant que les proches se défilent un à un….

Généraux de Sassou

Généraux de Sassou

Le Congo avec ses généraux d’opérettes déguisés en militaires de Bokassa, n’a pas d’autre possibilité que de capituler. Les Cobras ne sont forts qu’avec les vieillards et les fillettes. Le retrait des Rwandais de la zone donnerait un fort signal à la contestation ponténégrine qui ne manquera pas de prendre le contrôle à court terme de la ville.

Aussi, Sassou NGuesso est aujourd’hui complètement nu ! L’illusion de son pouvoir fort est complètement submergée par l’incompétence et la nullité de tous et de ses proches principalement. Ses soutiens vont le lâcher. Il n’aura d’autre choix qu’à se soumettre à la loi angolaise.

Quelle sera-t-elle ?

Dos Santos ne veut pas que la région retombe dans les conflits et que le développement économique de son pays soit entravé par l’instabilité et par des combats peut être même à l’intérieur de ses frontières ou au moins de celles de sa province de Cabinda.

Le Président angolais va donc veiller à ce que son homologue congolais règle au plus vite les problèmes de son pays « démocratiquement ». Un forum avec l’opposition, des Etat Généraux ? C’est par la discussion que la crise congolaise devra être réglée avant qu’elle n’explose, également donc, au détriment de l’Angola voisin.

Ce ne serait aussi pas par hasard que la date du 15 octobre, date anniversaire de 1997, aura été choisie pour l’incursion angolaise…

Dos Santos envoie ainsi à son ancien ami un message clair : « Je t’ai fait ! Je peux te défaire ! »

Nous serions alors tentés de crier fort, très fort : « Vive l’amitié angolo-congolaise ! »

Par Rigobert OSSEBI

Diffusé le 17 octobre 2013 , par www.congo-liberty.com

Des soldats angolais pénètrent au Congo-Brazzaville, via le Cabinda

INCURSION DE L’ARMÉE ANGOLAISE A KIMONGO AVEC ENLÈVEMENT DE 47 MILITAIRES CONGOLAIS.

Ce contenu a été publié dans Actualités, Actualités du Congo, Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

38 réponses à DOS SANTOS IMPOSERA SA LOI A SASSOU NGUESSO . Par Rigobert Ossebi

  1. TONA dit :

    Permettez-moi de reposer la question qui survole mon esprit. Mais où sont passés les Cobras? Au nord du pays chez moi, il y a un général au km2.Mais où sont-ils passés? Pourquoi ne répondent-ils pas ? Pourquoi livrent-ils le peuple Congolais aux Angolais. Si sassou a compris ce qui se passe c’est-à dire que le Sud du pays va progressivement se rattacher à l’Angola dans ce cas il faudrait qu’il le dise pour que le petit peuple commence à rechercher ses racines. Nous savons que les frontières tracées par les occidentaux sont fictives. Alors que sassou dise la vérité ne serait-ce que pour cette fois-ci. Hier Lissouba a gémi pour défendre la République. sassou lui rigolait comme un gamin devant ses billes. Maintenant, il se cache, il est muet comme une carpe. Les généraux comme Ndénguet et autres se taisent. Alors mais où sont passés les cobras qui ont massacré les membres de ma famille à OWANDO ? Que fait alors le chef d’état major en ce moment ? Pourquoi ces jours-ci la capitale Congolaise a-t-elle enregistrée plusieurs incendies ? Mon Oncle a raison de dire que sassou ne pouvait revenir au pouvoir que grâce à Chirac. L’Angola s’était introduit dans cette guerre que par erreur. Où sont les Cobras ?

  2. marché total dit :

    Les angolais doivent réparer ce qu’ils ont fait endurer aux congolais, à savoir qu’ils déposent le diable de Sassou qu’ils ont emmené au pouvoir.

    Les angolais sont des kongos, ainsi que plusieurs de leurs militaires y compris les cabindais. Qu’ils nous libèrent de ce diable qui veut maintenant destabiliser l’angola.

    A Mpila c’est la panique à bord car de retour précipité de ouagadougou, Sassou n’a pas osé atterir à brazzaville, mais à Ollombo car il a peur d’une révolution de palais.

    Que les généraux mbochis le renverse, ensuite, nous pourrons nous les kongos discuter pour donner une autre direction à notre pays.

  3. Mais de quelles qualités de diplomate chevronné veut-on encore attribuer à Sassou? Que peut il faire d’autre si ce n’est de tenter une issue diplomatique à cet étrange précédent ? Que peutfaire une armée désorganisée face à la puissance de feu des FAPLA ? Que peuvent faire des généraux d’opérette affairistes et grassement payés à conconcter des stratagèmes pour la conservation du pouvoir ? Cette milice qui fait office d’armée n’est qu’une meute de répression contre les civils.

  4. Mid Dids dit :

    Nul n’entre ici s’il n’est géomètre
    C’est par cette phrase qu’Isaac Newton expliquait en son temps le fait que pour chaque science, pour chaque domaine, il nous faut des spécialistes, les gens qui ont la totalité du savoir dans la mesure du possible.

    Ceci pour dire que jusqu’ici, Denis Sassou NGuesso s’est trompé dans sa façon de gérer le Congo, il a souvent fait des mauvais choix. Mais ce n’est pas de sa faute car il n’a jamais appris la science, l’art de gérer la cité. D’autre part, en prenant le pouvoir depuis, il ne fait pas l’effort d’apprendre. Aujourd’hui, le Congo est la risée de tous.
    Nous avons des étrangers partout et qui prennent les congolais en otage.

    Avec l’occupation angolaise, Sassou est pris à son propre piège.
    Le drame est que ce président ne connait rien en géopolitique et géostratégie. Ce qui l’intéresse ce sont les intrigues, un peu d’espionnage contre ses amis et c’est tout.

    Angolais est une armée en guerre, le Congo et les pays voisins devraient toujours s’en méfier. Il s’agit d’un pays hyper armé et il n’y a pas l’équilibre des forces dans la région.

    Pour les motifs, il y a le fer de Kimongo (convoité par des pays autres que l’Angola, ce dernier n’étant qu’une marionnette et je sais à quel pays asiatique je pense: « la Chine »), la volonté de prendre les rebelles des FLEC en étau, emmerder Sassou pour asseoir l’hégémonie de l’Angola et de Dos Santos en Afrique centrale.

    Nous sommes à une époque où même certains pays africains, à l’instar des pays européens au 17ème, 18ème, 19ème ou début du 20ème, veulent définir les contours de leur politique et influence sous régionales et régionales. L’Afrique du Sud est un exemple en la matière. Je peux ajouter le Tchad, le Nigéria et aujourd’hui l’Angola.

    Il est important pour notre pays le Congo de faire appel à François Hollande. Je sais que ce dernier n’aime pas Sassou, mais il s’agit là de la politique de pré carré français en Afrique qui est aussi menacée. En perdant le Congo, la France court le risque de nuire à sa stratégie et sa politique étrangère. En vérité, sans l’Afrique francophone, la France n’a plus de politique internationale globale.

    Si Sassou le souhaite, qu’il fasse appel aux Congolais, spécialistes des questions internationales: politique internationale, finance internationale, stratégie internationale, géopolitique, géostratégie…

    Bon courage et à bientôt

  5. Sassou envoie le rwandais a pointe noire, pour frapper les sudistes en cas de révolte ! Parce que la vie devient invivable à poite noire ,ce manques d’intelligence traditionnelle de sassou,pénalise gravement notre pays , dans le pays tout brûle et cela devrait interpellé sassou a partir du pouvoir , car le futur proche s’annonce très mal pour sassou.

  6. big king dit :

    Wahouuu qu’est ce que c’est bandant! Là ils sont foutu! Même leur femmes(aux généraux d’operette) vont se demander pourquoi et comment ils devenu général! mdr!

  7. le fils du pays dit :

    Au webmaster,le nouveau Coongo post Mr Sassou et ses amis de 30 ans se fera sur les bases de Kimbutu,Kimburu,Bomoto par cela j’invite a mes compatriotes a repertorier tous les biens du Congo voles par les pseudo politiciens voleurs de tous bords et de toutes generations confondues avec la creation d’une base de donnees contenant leurs noms,pret noms,types de biens,pays et ville.Tous ces biens voles reviendront naturellement a leur proprietaire qui est le peuple Congolais meme l’eau okiessi,les fermes d’oyo tout ca appartient au peuple Congolais.Tous ces criminels voleurs seront mis nus un par un comme des lombrics.

  8. le fils du pays dit :

    Mid dids vous pouvez rester un eternel esclave des francais mais pas le peuple Congolais nous luttons pour nous debarrasser de votre ami la fripouille d’edou et votre fameuse france qui est la source du malheur Congolais.Attention a vous nous de la nouvelle generation sommes tres conscients et determines a atteindre cet objectif et nous manquerons pas a sectionner les tetes de tous les traitres

  9. Anonyme dit :

    Bonjour

    Et oui l’heure de la dé-mboshisation a sonné.L’armée congolaise n’a de force que vis-à-vis des populations civiles qui subissent un véritable calvaire de la part du Génocidaire SASSOU.
    C’est l’occasion de montrer les muscles en se frottant aux ANGOLAIS, pour que nous sachions que nos Généraux n’en sont point des pseudos et qu’ils méritent parfaitement leurs galons.
    Je souhaite que les angolais aillent jusqu’à MPILA déposer ce crétin, ce margoulin de SASSOU et sa bande de voleurs.

    L’heure va sonner pour ces loubards .

    VICTORIA E CERTA, VIVA ANGOLA, VIVA MPLA , VIVA DOS SANTOS

  10. Kouilou dit :

    Le Président Angolais est certainement bien informe des préparatif de Sassou pour encore garder le pouvoir par les armes en massacrant comme d’habitude le peuple Kongo. Étant Kongo
    lui même, il ne veut plus permettre un nouveau génocide et réparer sa faute commise par le passé. Il a positionné son armée au Sud afin d’être prêt a écraser les mercenaires que Sassou a
    envoyé à Pointe-Noire et ensuite remonter vers Brazzaville jusqu’au plateau bateke. Il sait bien que l’armée de Sassou avec ses généraux d’opérette ne tiendra pas Sassou déposera les armes
    très vite et se pliera a toutes les exigences des Angolais. Au Président Santos libérez nous, exigez de Sassou la partition du Congo et je suis certain que si on demandait par référendum au peuple Kongo de choisir entre Sassou et vous la grande majorité vous choisira.

  11. Matière grise dit :

    Que cache l’opération d’occupation des localités congolaises par l’armée angolaise?
    Les soldats angolais ont-ils commencé une opération d’occupation préventive du territoire congolais en prévision de la prochaine modification de la Constitution du 20 janvier 2002 ? En théorie oui, mais en pratique non.
    L’Angola comme colonie du Portugal, et le Cabinda comme protectorat du Portugal (à la suite du traité du 1er février 1885, document juridique qui est la base légale des revendications des Cabindais pour leur droit à l’autodétermination). Le Cabinda est occupé illégalement depuis 1975 par les 50 000 soldats angolais (FAA).
    Mais depuis l’indépendance de l’Angola en 1975, le Cabinda est une des dix-huit provinces de l’Angola, situé à l’extrême nord du pays. Enclavé entre les deux Congo Brazzaville et Kinshasa. il est séparé du territoire principal par une bande côtière maritime d’environ 60 km et très riche en pétrole (on l’appelle le Koweït africain ou la garde à manger de l’Angola).
    Le Cabinda est bordé à l’ouest par l’océan Atlantique. La capitale Cabinda (ou Tchiowa), est située sur la côte au sud-ouest du territoire, sur la rive droite du fleuve Bele (ou Lulondo).
    POURQUOI JE VOUS PARLE DE L’ENCLAVE DU CABINDA?
    août 1974 : Création officielle du FLEC, une opération montée de toute pièce par les services secrets français (sdec) avec ouverture d’un bureau à Tchiowa (autre nom de la ville de Cabinda). En effet dans le processus d’indépendance de l’Angola, le sdec organisa illégalement une base de revendication des Cabindais pour leur droit à l’autodétermination- une fois indépendante et en contrepartie la France via la société de pétrole Elf (bras droit extérieur de la France) de l’époque pouvait avoir une source d’approvisionnement énergétique inépuisable.
    Par ailleurs, dès l’indépendance de l’Angola en 1975, l’opération fût donc un échec – à cause d’une part de l’intervention de l’union soviétique (URSS), des cubains et du Congo-Brazzaville sous le communiste Marien Ngouabi. Oui le Congo-Brazzaville sous Marien Ngouabi a servit de base arrière et de soutien militaire à l’indépendance de l’Angola.
    De l’autre en 1976, les divergences au sein des dirigeants du FLEC s’amplifièrent au point de mener à des scissions successives. Depuis ces années là plus personne n’a entendu parler du FLEC (en dormance?)
    C’est alors que le 8 janvier 2010, un des bus de l’équipe nationale de football du Togo escorté par des soldats angolais qui se rendait au Cabinda pour la CAN organisé par l’Angola (Coupe d’Afrique des Nations) 2010, a été attaqué par le FLEC-Position Militaire.
    L’attentat cause deux morts et huit blessés.
    Selon les sources des fidèles au régime de Luanda, Eduardo Dos Santos n’aurait pas digéré cette attaque qu’il considère être l’œuvre des bases arrières du FLEC-Position Militaire/Rwandais génocidaire en terre congolaise de Brazzaville.
    DENIS SASSOU NGUESSO ENTRETENAIT-IL DEPUIS 1999, UNE BASE ARRIÈRE FLEC/RWANDAIS GÉNOCIDAIRE?
    Eduardo Dos Santos pense que Denis Sassou Nguesso a trahit le pacte obscur qui les avait uni afin que le régime actuel au Congo revienne au pouvoir par les armes angolaises en 1997 – entre autre l’indemnisation par Sassou Nguesso des soldats angolais et plus encore.
    Sassou Nguesso est un traitre, un homme sans parole donnée… selon Eduardo Dos Santos.
    Eduardo Dos Santos pensa alors que tôt ou tard Denis Sassou Nguesso le payera très cher. Mais quand et comment?
    Revenons sur le pétrole et le Cabinda.
    La production de pétrole du Cabinda compte pour 60 % de la production pétrolière angolaise qui est estimée à 1,7 million de barils/jour en 2007.
    Les revenus tirés de la production pétrolière au Cabinda représentent 42 % du PNB de l’Angola, et 90 % du budget de l’État angolais.
    Elle est majoritairement exploitée par la compagnie pétrolière TOTAL, la main extérieure de la France.
    Mais qui dit main extérieure de la France dit « Cellule Africaine de l’Élysée, dgse ou services secrets, Medef ou le patronat français…) ».
    Cependant depuis l’arrivée au pouvoir de François Hollande, rien ne va plus entre celui-ci et son homologue dictatorial, sanguinaire, ami de la droite française et plus encore…..
    Pourquoi ni la dictature Sassou Nguesso, ni la France, ni l’union européenne, ni l’union africaine et encore moins les nations unies ne réagissent-elles pas?

  12. Ikounga dit :

    Et si notre libération viendrait d’edouardo dos Santos ? Parce que ce bourreau de sassou pilleur de notre pétrole au sud , le fer de mayoko, le bois de mayombe , bientôt la réouverture de la potasse, non ça suffit le pillage sassou! Je viens d’avoir au téléphone mon cousin qui habite kimongo il m’explique que la population est contente que les angolais occupent kimongo pour eux elles se disent libéré du diable sassou.

  13. kassongo hyves alain dit :

    finalement le congolais a t il des yeux et un cerveau ? un sorcier, un fou comme ça qui terrorise son propre peuple et il y a des ceux qui crient haut et fort  » touche pas à mon président », est ce que nous population, réfléchissons vraiment par ce que le Congo est un pays des intellos et non des gratteurs comme ce clan de sassou, le congolais doit se réveiller et finir avec lui, si Dos santos vient occuper cette partie c’est que ce con de pct l’a ordonner ou a signé un traité avec lui
    dans ma vision de congolisme toute cette vieille classe est à chasser y compris leur lignée car pour arrêter la poussée d’un arbre il faut également arracher ses racines, merci pour tous ceux qui vont me lire car notre destin est entre nos mains, le vrai problème du Congo c’est le pct et non les angolais. quiconque ne touchera à ta famille tant que tu ne permette l’accès, on tant que congolais luttons tous pour notre avenir et soyons fier d’être congolais comme le dit notre devise « unité*travail*progrès » et avec sassou c’est la misère
    à bon entendeur salut, que Dieu bénisse le peuple congolais, lui protège et lui comble de bonté, et surtout qu’il apaise le cœur des angolais en laissant en paix cette population qui survit dans la misère dans pays plein de ressources.
    a bientôt

  14. Manunta.S dit :

    CONGO ZOBA, CONGO ZOBA. Je n’ai jamais vu un peuple aussi idiot que le peuple congolais, quand la maison brule, tous les membres de la famille doivent se reunir pour eteindre l’incendie. Au congo c’est le contraire ,ils font tout pour bruler completement la maison. Maintenant je comprends pourquoi les étrangers qui sont au congo, disent que le congolais est ZOBA. Croyez vous vraiment que le jour ou le president Sassou ne sera plus au pouvoir le congo vivra en paix? Je ne crois pas, car DSN est l’un des meilleur president que le congo ai connu. Avant lui, Lissouba nous a emmené la guerre et tant de difficultés, 8 mois sans salaires ,je crois que les congolais n’ont pas la memoire si courte pour oublier tous les degats que Lissouba a causé à notre pays. Donc arretez de raconter des betises. BA CONGOLAIS BAZALI BA ZOBA.

  15. likibi dit :

    MANUNTA , cela prouve que sassou représente que moins que 9% de la population nordistes parce qu’il a perdu les voix des tékés qui l’avait permit d’avoir 17% lors de la présidentielle de 92 , pour 91% des congolais sassou est obstacle pour la bonne marche du pays , le pire c’est que les congolais doivent attendre les enfants sassou et les neveux , pour les dons , ça été le cas hier à l’école des cadets au camps des sinistrés de kombo ,kiki un petit jeune de 36ans qui jamais travaillé de sa vie aujourd’hui multi milliardaires après le pillage du pétrole congolais .

  16. TONA dit :

    Monsieur MANUNTA ne connait pas l’histoire du Congo. Permettez-moi de vous donnez mon âge. Si vous avez mon âge (que je ne veux vous dire) cela signifie que personne dans votre famille ne vous dit ce qui s’est passé dans le pays depuis Opangault, Youlou, Débat, Ngouabi, Yhombi et finalement sassou. Lors que le pouvoir est aux mains des civils (Débat, Lissouba, Youlou), le pays n’a jamais connu la paix. Je vous l’accorde. Vous remarquerez lorsque le pouvoir est civil, des troubles dans le pays sont incessants. Des barricades par ci, des bombes dans des cinémas, des manifestations partout dans le pays. Si vous poussez plus loin vos recherches, vous vous rendrez compte que sassou, Yhombi, Ngouabi pour ne citez que ceux-là n’étaient pas loin. Ils étaient dans tous les coups tordus. Mais lorsque Ngouabi par exemple prendra le pouvoir, pendant 9 ans, le pays a connu une paix d’apparence mais pas du cœur. Lorsque Yhombi prend le pouvoir, pendant 2 années durant, le Congo a connu plusieurs violences jusqu’à ce que sassou obtienne ce qu’il voulait pour que effectivement un calme précaire s’installe. Oui monsieur MANUNTA sassou en prison ou mort, le Congo retrouvera sa quiétude. Croyez-moi monsieur sassou est celui qui a plus provoqué beaucoup de dégâts dans notre pays.

  17. Anonyme dit :

    Orh mistoche

  18. Anonyme dit :

    J’ai bien entendu tous les commentaires de très chers patriotes.En ce que je sache,tous les Congolais sont pour la liberté,le bonheur et la paix longtemps recherchés.Que notre cher et beau pays le Congo soit entre les mains du seigneur.Soyons tous unis pour la restauration d’une paix véritable.Que Dieu vous bénisse !

  19. le fils du pays dit :

    Mr Sassou dans sa folie meurtriere en assassinant Mr Ngouabi et les vaillants militaires telque Mr Kimbouala Nkaya qu’il n’arrivait pas a la cheville,il assassina egalement L’APN(Armee populaire nationale).Aujourd’hui le Congo n’a plus de pilotes tous forces en exil par la destruction de la fripouille d’edou ou en retraites comme le pilote de l’helicoptere(Antonov)Mr Massala.Pour illustrer ce que j’avance par exemple la compagnie aerienne de la place Mistral a cherche dans tout le pays un pilote Congolais et n’a pas trouve,elle est oblige de faire piloter son appareil loue aupres de L’afrique du sud par un pilote de lumumbashi en RDC c’st a dire le pilote part dormir a lumumbashi avec l’avion une fois sa ronde termine et il revient avec a Mfoa chaque matin pour reprendre son service,quelle jungle.Raison pour laquelle des vols de la compagnie Mistral sont souvent perturbes.
    Mr Sassou oublie que Jose Eduardo Dos Santos est un ancien guerrillero qui a vecu a Kinshasa,a Mfoa et a Loango avant d’aller faire les etudes de renseignements a Bakou en Russie sous couvert des etudes D’Ingenierie petroliere,Dos santos est certe Ingenieur dans le domain du petrole mais il est egalement officier du reseignement donc il est parfaitement au courant de tous ce que Mr Sassou fabrique.Angola,terrain ou les puisssances etrangeres avait choisi par s’affronter pendant plus de 20 ans,durant cette periode l’Angola depensait pres la moitie de ses ressources financieres en equipement militaires et l’envoie de centaines des citoyens dans les academies militaires en union sovietique et a Cuba,de cette amere experience les angolais ont pu faconner une armee a l’image la Far(fuerza armada revolucionaria) armee cubaine qui a combattu a leur cote avec l’incorporation d’une partie de la milice de savimbi et ses cadres fait de la FAPLA une machine tres redoutable.Contrairement a la milice des Nguesso.Dos santos a tire les lecons du passe.Ils ont des pilotes civiles comme militaires ce n’est pas Nguesso dans sa paresse de faciliter la formation de ressources humaines congolaises il loue les mercenaires ukrainiens pour l’helicoptere militaire et les allemands pour Ecair.Angola a TAAG et les polites sont les fils du pays.

  20. moussama zimi dit :

    Lorsque le 4 mars l armee congolaise a perdu ses obus ce sont les angolais qui ont reapprovisionne brazza en 48h si vous ne le savez pas. Ce sont les militaires angolais qui ont assure la garde de Sassou. Alors n allons pas trop vite en besogne. Nous risquons d etre déçu. Dos Santis sait qu il est aussi attendu car lui aussi veut se représenter en modifiant la constitution.

  21. le fils du pays dit :

    Quand nous disons qque Mr Sassou,son clan et ses amis de 30 ans sont le mal,un vrai handicap pour la quietude et le progres du pays ,certains bec jaunes vocifèrent et crient au scandale.Incursion des troupes angolaises a kimongo qui parait un incident banal aux yeux de la pravda de mfoa n’est que l’avant gout de ce qui se passera dans les jours,semaines et mois a venir.Ne soyez pas surpris de voir dans les differents faubourgs du pays des colonnes des chars T 72 angolais,les Mgs et les sukhoi survoler le ciel congolais.La triste fin de Mr Sassou et ses amis de 30 ans s’approche lentement et surement.C’est ce qu’affirment les amis a luanda.La ruse et la traitrise ont leur fin.

  22. PRO SASSOU dit :

    Fils adoptif du pays ce n’est plus ton Jerry machichin ou ton vaillant soldat mais les Angolais et demain sa sera qui? Je comprend ton désappointement et je t’invite à adhérer aux idéaux de DNS , car c’est lui le vrai libérateur de notre pays.

  23. le fils du pays dit :

    Les jeunes bec jaunes vous resterez les eternels idiots comme votre maitre a penser et a manger.
    Oui,le Jerry Rawlings fera le menage que vous le voulez pas,c’est une chose sure.Par contre Dos santos veut egalement deloger le fripouille d’edou du a sa duplexite,sa traitrise legendaire et pour l’avoir induit dans l’erreur avec un mensonge grossier.Dabira lui meme dit qu’ils etaient incapables de fabriquer un element de Savimbi sur le territoire Congolais.Vous croyez que Dos Santos et ses services ne savent pas ce que la fripouille et ses amis de 30 ans fabriquent.Vous etes vraiment des vauriens,des gens qui ne valent meme pas un clou.

  24. Kimpwanza Dia Kongo dit :

    Frère kongos d’ Angoa après que vous ayez fini le boulot ( La liberation de nos frères ) au Congo Brazza , venez sans tarder faire la même chose chez nous en RDC .
    Nous vos frères du kongo central ( Bas congo , RDC) Nous vous attendons . Depêchez vous !!!

  25. Ibrahima Bouba dit :

    A Manunta, Pro Sassou …
    « Le pays Brûle et tous les membres de la famille doivent se retrouver pour éteindre l’incendie » ?
    Pour votre gouverne, cela fait longtemps que le pays brûle et vous ne vous en apercevez que lorsque l’homme tribaliste aux surnoms d’animaux semble être en difficulté ? Le Congo entier brûle de misère, de maladies, de précarités, de mauvaise gouvernance parce que tribal et clanique, plus de la moitié de la population survit avec moins d’un dollars par jour. Les enfants d’une même maison ? Les partenaires en affaire du clan régnant, quant ils ne sont pas des parenst Mbochis, sont tous des etrangers : maliens, libanais, français et dernière tendance à la mode , chinois. Le très voleur directeur de l’aval pétrolier, le bien nommé KiKi le pétrolier par les louangeurs de la RDC,a nommé dès son arrivée, un Ouest africain comme directeur à la CORAF. En son temps, alors PDG de la SNPC, Denis NGOKANA, Mbochi, avait désigné commme DRH de la SNPC une camerounaise venant de Parisn et qui avait en plus, la haute main sur tout les contrats de communication de l’entreprise.Le clan possède quasiment toutes les sociétés de sous traitance pétrolière où ne travaille que des étrangers. Lorqu’il y a un congolais, celui ci appartiens bien souvent au clan Mbochi ou affiliés. Et comme il n’ont pas de technicité, ils font sous traiter les contrats qu’ils obtiennent par coptation par des exécutants étrangers pour que les congolais, pourtant censés être leur compatriotes, ne soient pas au courant de leurs turpitudes croient-ils benoitement. Alors de quelle maison cummune qui brûle parle -t-on ? Que ceux qui ont la responsabilité du pays commencent par corriger ces inégalités criardes, ces mentalités d’un autre temps qui gangrènent la nation et qui la fait ressembler à un volcan prêt à exploser. Le clan, ayant capté toute la rente du pays pétrole, bois et maintenant mines, se répand en création de fondations de tous genres pour faire des dons au peuple en lieu et place des ministères concernés. En occident, les fondations sont crées par des capitaines d’industrie et des banquiers à la fortune établie, vérifiable et visible de tous. Nous,nos Mbochis bien aimés, combien d’usines on-t-ils seulement crées au Congo depuis quarante ans ? Ahhhh Kiadi nâ bouala beto !

  26. Manunta.S dit :

    @Bouba
    Le grand probleme des congolais c’est qu’ils sont négligents et paresseux. L’amour du travail, le gout de l’entreprenariat, la construction du bien etre individuel et collectif sont des valeurs qui manquent aux congolais. Ils reclament le progres mais personne ne veut s’investir pleinement.Tous adeptes de revendications et refractaires du moindre sacrifice.
    Voulons nous parler des chinois? La chine populaire s’est dessinée une etoffe de premiere puissance mondiale et ne se donne aucun repit pour atteindre cette vision. Et ce developpement ne doit pas son salut à l’agrobusiness mais aux exploitations familiales qui ont produit des resultats à forces d’ardeur et de foi en la terre.
    La jeunesse congolaise doit prendre son destin en main au lieu de passer son temps dans les dancings a boire ou danser. Il est temps de retrousser les manches et travailler durement pour la prosperité de notre CONGO. DSN est sur la bonne voie.

  27. le fils du pays dit :

    Manunta.S,la je vous qualifie de fou parce que vous traitez mon peuple paresseux,Mr Sassou est l’homme le plus destructeur et paresseux que le Congo ait vu naitre.Dites moi tout ce que President Massamba avait construit que Sassou,son pct et ses amis de plus de 45 ans ont detruit a travers tous les yaka noki noki l’avait-il construit avec les fantomes ou les fils dignes de mon pays.Vous etes les hommes les plus idiots,faineants,paresseux et criminels.Nous vous trainerons un par un devant la vraie justice Congolaise par votre traitrise legendaire,par votre faiblesse morale,immoralite,votre criminalite legendaire et votre mediocrite genetique.

  28. Duciel dit :

    notre sassou qui est à mpila, que ton nom sois maudit, que ton mandat finisse, que ta volonté soit faite à pointe-noire pour les parents de Antoinette comme à oyo, pas ailleurs au Congo, surtout pas à Kimongo; donne nous aujourd’hui notre part du pétrole, pardonne aux pauvre et qu’ils reprennent leur cours de vie normal, aussi pardonne nous de t’avoir réélu en 2008 comme nous te pardonnons toujours pour tes civiles et ne nous soumet pas à la tentation de descendre dans la rue et te luncher comme nicola ceausescu, liber nous le Congo en 2016, car c’est au peuple qu’appartiennent le pouvoir et le règne d’un état.

  29. Duciel dit :

    notre sassou qui est à mpila, que ton nom sois maudit, que ton mandat finisse, que ta volonté soit faite à pointe-noire pour les parents de Antoinette comme à oyo, pas ailleurs au Congo, surtout pas à Kimongo; donne nous aujourd’hui notre part du pétrole, pardonne aux pauvre et qu’ils reprennent leur cours de vie normal, aussi pardonne nous de t’avoir réélu en 2008 comme nous te pardonnons toujours pour tes guerres civiles et ne nous soumet pas à la tentation de descendre dans la rue et te luncher comme nicola ceausescu, liber nous le Congo en 2016, car c’est au peuple qu’appartiennent le pouvoir et le règne d’un état.

  30. Ibrahima Bouba dit :

    Manunta.S
    Les congolais passent leur temps dans les bars dancing à boire et manger ? qui donc en a fait un art de vivre. Connais tu le slogan en verve à talangaï et autre mama mboualé depuis le mono à aujoud’hui : « ledza, lenua, lebina » ? Et par qui se slogan a – t-il été encouragé ? Congolais paresseux et négligents ? La belle excuse pour justifier votre incompétence et votre manque justement de patriotisme.Je vous invite à survoler notre pays à basse altitude. Et vous verrez dans quel coin il ya le plus de champs visibles, le plus de femmes et d’hommes qui se lèvent tôt le matin, en général 5 h du matin, la houe sur le côté et le moutété sur la tête qui allant aux champs et d’autres sur la place des marchés de nos villages pour vendre le fruit de leur labeur. D’autre encore désespérés regardant leurs produits pourrir par manque de routes. A l’époque d’avant la venue du cobra, un office existait qui était chargé d’acheter leurs produits pour les emmener vers les lieux de production, souvent les grandes villes. Qui pour faire de l’élévage est obligé de faire venir et les boeufs et les bergers ou bouviers du Bresil au lieu de former ces chers habitants d’Oyo et environ à ces nobles métiers ? Réponse : L’homme aux surnoms d’animaux. Lui ces jeunes, il préfère les envoyer à TSAMBITSO y apprendre comment égorger d’autres congolais.
    Depuis quarante ans qu’il saigne le trésor public congolais, a -t-il seulement généré un seul capitaine d’industrie ou grand banquier originaire de ses contrées chéries ? La réponse est là aussi, comme ailleurs non. Il les aglutine autour de la rente d’état, des hauts postes de la République où il deviennent, tous, sans exception, des spécialistes es rapines, vol et pillage. Accumulant frauduleusement des fortunes colossales sans avenir car baties dans le vol,les passe droits, le mépris des tous les autre compatriotes et le trafic d’influence. Mais is adorent le temps présent. La perspective et l’avenir ne semble pas être dans leur culture.Oui MANUNTA , tu as raison, DSN est sur la bonne voie tribale qui mène à une impasse.

  31. Manunta.S dit :

    @ Bouba et Le fils du pays.
    Je ne suis pas monsieur Manunta, mais madame Manunta Sandrine, je n’ai pas de probleme à reveler mon identité.

  32. Ibrahima Bouba dit :

    Enchanté Manunta Sandrine !
    Moi,je ne puis,malheuresement, révéler mon identité. Je vis, ici, au Congo. Et par la grâce de votre cobra royal, des empoisonneurs courent les rues éliminant tous ceux qui par amour de la patrie leur montrent leur forfaiture, leurs mensonges, leur malhonnetété, les vols et cambriolages ( il faut bien les appeler ainsi) qu’ils commettent dans le coffre de l’état et crient très fort pour qu’ils changent de trajectoire, pour encore sauver ce qui peut l’être de notre beau pays. Le pays profond souffre vraiment ma soeur croyez moi. Dans la semaine africaine de ce madi 22 octobre 2013, dans les brèves on nous apprend que la ville d’Epena est litteralement inondée, toute les cultures noyées et les paysans desespérés. Une autre brève nous parle de NZAMBI un village du Kouilou où les élèves ne vont pas en classe faute de professeurs et de l’école primaire de Kitina à Madibou quartier de Brazzaville s’il vous plaît, où il y a pléthore d’élèves tous assis à même le sol, dans la promiscuité la plus totale. Dans le même journal, deux pleines pages d’une tribune de libre opinion, signé d’un certain Francis Massala, censée s’indigner et démentir l’article de Médiapart révélant et décrivant par le menu les achats outranciers, scandaleux et déshonorant pour notre pays du clan au pouvoir, le circuit que prend l’argent qu’ils volent au peuple : les paradis fiscaux. Nous ici, au pays, on sait que cela est vrai à 100%. Mais ce monsieur trouve quand même le moyen de les défendre sur deux pages entières. Avouez que cela à de quoi nous laisser pantois et en colère.A votre avis qu’est ce qui est le plus prioritaire : l’achat de costumes , bijoux et autre voitures de luxe ou la construction d’écoles dotées de tables bancs et d’instituteurs bien payés ? Je ne vous donne là qu’un bref aperçu du scandale à ciel ouvert qu’est devenu notre pays. Je ne vous vise point, chère soeur, mais je voudrais seulement que, par patriotisme, vous regardiez lucidement la réalité immonde qui prévaut au pays.

  33. le fils du pays dit :

    Manunta sandrine,que vous soyez homosexuel,travestie ou autre,vous faites partie de la caste mafieuse et criminelle au pouvoir depuis juillet 1968.Vous osez traiter mon peuple de paresseux alors que votre maitre et vous meme ne faites que détruire notre patrimoine commun,piller,trahir et vendre le Congo chaque jour que le bon dieu a fait.Nous vous trainerons un par un devant la vraie justice congolaise.

  34. Manunta.S dit :

    Frère BOUBA
    je comprend ton amertume et meme ta colère. Mais je ne pense pas qu’en insultant nos dirigeants on trouvera les solutions à nos problèmes. Tu me dis que nos dirigeants sont en dessous de leur responsabilitès. Je ne suis pas d’accord avec toi. Ce ne sont pas seulement nos dirigeants qui sont responsable du gachis congolais. Les congolais aiment la facilité mais dans la vie rien n’est facile. Qu’on arrete de rejeter toute la responsabilité de nos malheurs sur nos dirigeants. Oeuvrons chacun à notre niveau pour rendre nos vies meilleures. Regarde l’insalubrité qui regne dans nos villes et dans nos quartiers. Nous n’avons pas besoin de notre president pour nettoyer nos quartiers. Commençons par la salubrité.

  35. Ibrahima Bouba dit :

    Manunta S.
    Je devine votre bonne volonté et votre désir que le pays aille mieux. Mais vous vous refusez à prendre le taureau par les cornes, et à mettre un coup de pied dans la fourmillère. Ne pas condamner les dirigeants ? j’oppose à cette assertion un adage universellement connue et qui se décline dans toutes les langues même les notres : « le poisson pourrie par la tête ». Prenons le cas de la salubrité.Personne n’aime vivre dans la saleté. Les citoyens nettoient chez eux et qui dit nettoyage, dit déchets. Ceux ci sont ramassés par des pouss-pousseurs de la RDC. Où vont-ils les jeters ? Depuis qu’il est au pouvoir, le chef, puisque vous aimez qu’on l’appelle comme cela n’a pas créer une décharge publique ni des unités de traitement de déchets domestiques. Alors les citoyens font qui voient les détritus s’entasser partout. Certains de guerre lasse, se résolvent à les brûler. D’où ce spectacle surréaliste de nos rues dégageants des fumées.Dans la Rome et la grèce antique lorsque les premières cités furent crées, il se posa tout de suite le problème de l’évacuation des déchets que l’homme génère.On créa des taxes et des patentes payés par tous pour que la collectivité s’occupe de ce problème. Ce système perdure jusqu’aujourd’hui. Nos pauvres citoyens payent taxes et patentes diverses sur leur maigres revenus pour que la collectivité puisse s’occuper de la salubrité. Où vont ces taxes ? qu’en -t-il de la voirie dans Brazzaville.L’insalubrité dans nos villes est due, comme dans tout le pays, à la gestion chaotique et clanique du pouvoir. Et je n’insulte pas les dirigeants, je décris les faits et les nomment. Quand je parle de l’homme aux surnoms d’animaux,je ne fais que pointer du doigt le culte de la personnalité en pays Mbochis qui consiste à faire qu’un vrai homme soit forcément semblable à un animal alors parmi les surnoms on a au choix : panthere Mbochi,NDZOKOU,cobra etc….Là aussi,je n’évoque que les faits, rien que les faits.

  36. Mossoua dit :

    Enfin une bonne nouvelle pour deloger ces bandes de truands,des mafieux, pour un congo libre, le peuple congolais vous accueille a bras ouvert. La liberté a un prix

  37. Ibinda dit :

    Le Cabinda n’est pas l’Angola nous voulons l’independance total.

  38. Ibinda dit :

    L’Angola a peur de perdre le Cabinda, ils savent que le Cabinda a le droit international d’etre un pays, mais pas une province. si Sassou a eu l’ide de aider les cabindais, je dirai bravo au presidents Sassou .Vive l’independance du cabinda, le Cabinda n’est pas l’Angola.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.