SASSOU NGUESSO SUPPLIE LE PAPE FRANÇOIS DE LE DÉLIVRER DU DÉMON

SASSOU-LA PAPE FRANÇOIS

SASSOU-LA PAPE FRANÇOIS

Après la réception accordée par le Pape François au tyran congolais Sassou Nguesso le lundi 9 décembre 2013 au Vatican, la blague consacrée dans les milieux congolais est Chacun pour soi, Dieu s’en fout !

Le 23 mars 1977, soit cinq jours seulement après l’assassinat du Président congolais Marien Ngouabi, le 1er Cardinal africain, le congolais Emile Biayenda était lui aussi lâchement assassiné et enterré vivant par les hommes de Sassou Nguesso. Depuis, d’assassinats méthodique de personnalités civiles et militaires au massacre de ses propres populations pour conforter son pouvoir, le dictateur de Brazzaville n’a pas fait dementir ceux qui pensent qu’il est un despote décompléxé et sanguinaire.

Emile Biayenda-Marien Ngouabi avant leur assassinat en 1977

Emile Biayenda-Marien Ngouabi avant leur assassinat en 1977

Bien qu’épris de paix et foncièrement inscrit dans la tradition du pardon, les Congolais sont toujours un peu dubitatifs de voir le responsable de son chemin de croix reçu par le Saint-Père , même si l’audience d’hier a été expéditive et n’a duré que 20 minutes.

Le Vatican est le siège de l’église catholique, dont l’un des fondamentaux est le Pardon. N’avait-on pas vu le Pape Jean-Paul II pardonner et communier avec le jeune turc Mehmet Ali Agçacelui qui tenta de l’assassiner à Rome le 13 mai 1981 ! Mais, c’est aussi un Etat qui a des relations bilatérales avec le Congo.

Par principe, l’église chrétienne à pour vocation d’accepter et de ramener vers le droit chemin des âmes perdues et des criminels de tout poil, Sassou Nguesso y compris car Dieu seul sait combien de fois son esprit doit être hanté par tout le sang qu’il a fait couler dans notre pays.

Le Pape François n’est probablement pas dupe, il suffit de voir le cadeau qu’il a remis au dictateur congolais : un chapelet et une bible. Sassou Nguesso pour sa part a demandé au Pape François de prier pour lui, en lui remettant un exemplaire « des dépêches de Brazzaville » son journal de propagande. C’est à croire que Jean-Paul Pigasse le patron de la pravda de ce régime criminel aurait lui aussi une âme tourmentée par ses forfaitures journalistiques. Il est vrai que ce brûlot manque cruellement d’inspiration et que le Saint-Esprit pourrait ramener tout ce beau monde à la raison. Eh oui, concédons que Sassou Nguesso a plus besoin de la pitié de Dieu que tout le reste des congolais qu’il humilie, affame et assassine…car chacun pour soi, Dieu pour tous !

La Rédaction

Diffusé le 10 décembre 2013, par www.congo-liberty.com

Dictateurs Africains au Vatican : L’église Catholique est-elle toujours du côté des opprimés ?

Ce contenu a été publié dans Actualités, Actualités du Congo, Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

17 réponses à SASSOU NGUESSO SUPPLIE LE PAPE FRANÇOIS DE LE DÉLIVRER DU DÉMON

  1. Hervé ZEBROWSKI, dernier secrétaire d’Ernest Kombo dit :

    La visite de Sassou Nguesso au Pape François –
    par Hervé ZEBROWSKI, dernier secrétaire d’Ernest Kombo

    Dans le cadre de la tragédie centrafricaine, Sassou Nguesso – sans doute – essaye de se faire percevoir par la communauté internationale comme le grand défenseur de la chrétienté au centre de l’Afrique. Il ne reproduirait là que le schéma de Poutine en Russie. N’ont-ils pas été tous les deux à la même école : celle du KGB.
    Sassou Nguesso a-t-il oublié tout simplement :
    qu’il a enterré vivant en 1977 le Cardinal Emile Biayenda,
    qu’il a empoissonné l’évêque de Pointe Noire Monseigneur Firmin Singha – ami de Jean Paul II lorsque ce dernier était Archevêque de Cracovie,
    qu’il a empoisonné à l’hôpital militaire de Brazzaville l’archevêque émérite de cette capitale, Barthélémy Batantu, en 2004,
    enfin qu’il a su, avant les élections de 2009, assassiner son seul rival possible et sérieux ; Monseigneur Ernest Kombo, mort dans de bien étranges circonstances à l’hôpital du Val de Grâce à l’automne 2008. Ernest Kombo avait été durant 1 an chef d’état du Congo Brazzaville en 1991 durant la Conférence Nationale. La France de Mitterrand lui avait demandé de mettre hors-jeu Sassou Nguesso car Mitterrand savait, lui, que Sassou Nguesso était complice avec Khadafi de l’explosion du DC10 d’UTA sur le Ténéré en 1989. Le Président Jacques Chirac, avec l’aide de Jean Paul Pigasse – Directeur de la Commission Défense et Sécurité de l’IHEDN (Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale) – se sont chargés de remettre Sassou Nguesso en place lors des effroyables tueries de 1997 au Congo Brazzaville.
    Aujourd’hui, la hiérarchie de l’Eglise catholique au Congo Brazzaville est aux ordres de ce despote sanguinaire qui règne sur ce pays depuis 1977. C’est parce qu’il est terrorisé que le Congo Brazzaville est calme. Et malheureusement, cet exercice de la terreur qui a assommé le Congo Brazzaville convient parfaitement aux responsables politiques du monde occidental.
    Le Pape François connaît bien cette soumission aux régimes dictatoriaux. Alors qu’il était responsable des jésuites en Argentine, sous la terrible dictature de Videla, a-t-on entendu sa voix ? Ernest Kombo était jésuite. Il avait à peu près l’âge du Pape François. Il ne fait aucun doute que ces deux hommes se connaissaient. Comment le Pape François peut-il accepter de recevoir Denis Sassou Nguesso ? C’est insupportable pour de très nombreux catholiques. Avec raison, David Cameron – lors de l’élection du Pape François – avait su dire que c’est grâce à Margaret Thatcher et à la guerre des Malouines qu’enfin la dictature argentine était tombée. Et que cette chute de la dictature argentine ne devait rien au jésuite François Ier. Le Pape François n’a pas eu le courage d’aller jusqu’au martyr comme ont su le faire ces grands visages de l’Eglise catholique congolaise : Emile Biayenda, Firmin Singha, Barthélémy Batantu, Ernest Kombo.

    Heureux êtes-vous quand on vous insulte, que l’on vous persécutera, et que l’on dit faussement contre vous toute sorte de mal à cause de moi.
    Soyez dans la joie et l’allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux ; c’est ainsi en effet qu’on a persécuté les prophètes qui vous ont précédés
    Mat 5, 3-12

  2. NOKO dit :

    Pourquoi les dépêches de Brazza?
    Le Nouveau Regard, le Glaive, la Verité, la Voix du Peuple
    voila les journaux que le Pape doit lire.
    Au fait est-ce que Djotoja va rendre l’argent des Congolais qu’il a reçu?

  3. Loubaki dit :

    Sassou reçu par le Souverain Pontife : l’image illustre le verset biblique : » là où le pêché abonde, la grâce surabonde » Si, comme estime Rigobert Ossébi, Belzébuth attend Sassou, le successeur de Benoît XVI a alors bien fait de recevoir le grand pêcheur d’Alima.

  4. Matière grise dit :

    COMMANDITE DES ASSASSINATS POLITIQUES EST POUR DENIS SASSOU NGUESSO UN PLAISIR, C’EST DONC PSYCHOPATHE.

    Un sociopathe ou psychopathe est un comportement antisocial qui se manifeste par le trouble de la personnalité.

    Ce trouble est caractérisé chez lui par une tendance générale à l’indifférence vis-à-vis des normes sociales et aux codes de la civilisation ainsi qu’aux émotions et aux droits des autres.

    Sassou Nguesso est dans la ronde des mauvais, des êtres stupides, trop stupide pour être à la communauté, à la société et à la civilisation.

  5. MASSOUKOU Lydie Euphrasie dit :

    Vraiment, ridicule, grotesque et une enormité stupide, le cadeau offert au Pape par Sassou Nguesso, l’un des numeros des dépeches de brazzaville! incroyable! Et pourquoi pas la semaine africaine, un journal de l’Eglise où la plupart du temps, un journaliste congolais travaillant à Radio Vatican, ecrit certains articles sur le pontificat du nouveau Pape? Et oui, il y a bien une raison ce journaliste étant du Pool, Sassou refuse de presenter cet organe de presse de l’Eglise au Pape pour ne pas faire la promotion de notre cher comptriote qui nous partage chaque semaine ou presque les informations sur la simplicité du Pape François. C’est pas grave, Mr Albert S. MIANZOUKOUTA n’est pas parti au Vatican avec la bourse allouée par Sassou Nguesso. Il est là et il exerce très bien son travail comme fonctionnaire du Saint Siège à Radio Vatican, animant bien ses emissions sur l’Afrique. Il est en quelque sorte la voie de l’Afrique à la radio du Pape. Grotesque et stupide ce culte à l’homme blanc. Hier c’était de Brazza aujourd4hui c’est Pigasse avec tout le mensonge que l’on retrouve dans les colonnes de son journal qui vehicule les enormités, voilà un cadeau à offrir à une personnalité du rang de l’autorité suprême de l’Eglise! Il y a beaucoup d’artistes congolais, si cette visite avait été programmé, pourquoi n’ a t-on pas cheché un artiste local de réaliser par exemple un tableau de la basilique saint Anne à offrir au Pape? Ou encore de peindre un tableau en s’inspirant des Saintes Ecritures comme une expression spirituelle à offrir à celui là même qui est le garant de la spiritualité de l’eglise catholique dispersée dans le monde et qui subsiste aussi dans l’Eglise locale du Congo? Offrir les dépeches de brazzaville au pape traduit sinon l’immoralité de sassou nguesso du moins la misère morale de cette personnalité qui se traduit dans les faits par la misère à laquelle croupie près de 98,99% des congolais: système de santé inexistant, système éducatif en lombeau, le transport en commun, un veritable jungle où ce pape une fois au Congo ne pourra ni prendre pour visiter les bidonvilles et autres chabolas de Brazzaville qui, selon la construction et la réalité des dépêches de Brazzaville deviennent des immeubles dignes d’être habités.

  6. Dieudos Eyoka dit :

    Sassou a offert également un exemplaire de la revue « Géopolitique » qui appartient également maintenant au nègre sans scrupule des Dépêches de Brazzaville.

    Le Pape François est un homme modeste qui, il faut l’espérer, renouera avec ses pratiques modestes de prêtre ouvrier et qu’il honorera de ses matières fécales le déjà malodorant journal !

  7. 2brazza dit :

    DSN est loin d’être un saint!
    Au moins dans tout le mal que l’on peu l’accorder, il nous faut tout de même remarquer sa crainte vis à vis à des choses de l’église.
    Et s’il était allé se confesser, il y a quoi de mal à cela?
    Le cardinal a été assassiné et enteré vivant je vois pas ce que ça doit bien vouloir dire!

  8. Le pape est certainement pas aucourant des crimes perpétré par sassou ! Car c’est assassin à son actif plus de 10000morts a cela il faut ajouté des crimes économiques et plus un charlatan pure sucre ! Bref le grand Satan en personne !!!

  9. 2brazza dit :

    Il n’y a ni petit, ni grand péché donc vous qui osez jeter la pierre en premier sur DSN, en quoi êtes vous mieux?

  10. Humanité dit :

    2brazza,
    Les autres sont meilleurs parce qu’ils ne sont ne sont ni criminels ni affameurs du peuple. Les autres ne sont ni des sociopathes ni des psychopathes notoires.Les autres ne sont pas sadiques, c’est à dire dépourvus de toutes formes de remords. Les autres ne sont pas foncièrement mauvais et membres de loges noires.Les autres ne sont pas cyniques et ne méprisent pas la vie d’autrui.

  11. ABIBO dit :

    C’est vrai. Sassou est tourmenté. Un prête camerounais avait tenté en vain d’apaiser une âme plongée dans une marmite bouillante placée sur le feu satanique.

    A chaque fois que le brillant disciple de Satan était en Europe, il rencontrait ce curé,spécialisé dans la chasse aux démons internes. Peine perdue. La torture demeurait toujours intense.

    Lorsque le pouvoir est parsemé de corruptions, de mensonges, de vols, de haine et de crimes odieux, seul Dieu lui-même sait que faire des auteurs. Le pape ne pourra donc dire au despote congolais que les paroles connues des chrétiens : « Repentez-vous, cher Monsieur,vos actes sont graves. Dieu seul dispose de toute chose. »

    Un sorcier chez les cathos. Beau titre !

  12. Mouanga 2 BZ dit :

    ahhhhh les ennemis de la république ! DSN est orienté vers l’émergence de son pays et n’a plus votre temps. A mon humble avis, le pape ne peut pas collaboré avec un démon pour rétablir la paix dans un pays, tout en sachant que le diable est là pour détruire et non pour la paix. DSN est un homme de paix et ne cesse de le prouver.

  13. Humanité dit :

    Encore une victime du syndrome de Stockholm. A moins que ce ne soit un manipulateur qui utilise le mensonge sans vergogne. D’où cette totale dénégation même devant des faits avérés. Comment ne peut pas être démuni devant tant de mauvaise foi?

  14. MOUANGA 2 BZ dit :

    ahhhhh les ennemis de la république ! DSN est orienté vers l’émergence de son pays et n’a plus votre temps. A mon humble avis, le pape ne peut pas collaboré avec un démon pour rétablir la paix dans un pays, tout en sachant que le diable est là pour détruire et non pour la paix. DSN est un homme de paix et ne cesse de le prouver.

  15. kibiti dit :

    DIEU VIT ENSEMBLE AVEC SATAN

  16. okouere dit :

    Congo liberty reveillez les masses endormies dans les eglises. Sachons reconnaitre nos ennemis. Le Pape reçoit des dictateurs africains pour des dollars. En revanche il ne peut pas reçevoir des prostituées ou des homosexuels qui n’ont tué, emprisonné, torturé ou appauvri personne. En afrique il ya plus degliz que d’hopitaux ou de bibliotheques et dedan on vous dit ne buvez pas ne forniquez pas mais aucun mot sur les problèmes de la société. Ils se disent « proches de Dieu » mais on peur comme nous. Aucun mot sur les vrais problèmes des gens, aucune critique sur la corruption et les meurtres rituels. Au contraire ils couchent avec les responsables des qu’ils peuvent et reviennent nous dire « Heureux soit le pauvre » ou « Dieu les punira ». Le Pape François, un autre escroc pour l’afrique, celui la ne démissionera pas

  17. The Patriot Act dit :

    Le dictateur et sanguinaire Sassou Nguesso est tellement tourmenté par les âmes des milliers de personnes qu’il a tués pour conserver son pouvoir acquis par le sang des innocents se voit obligé d’aller devant le pape afin qu’il le délivre de ses tourments. Eh non! Cet homme sassou est abrité par le mal avec qui il a signé le pacte pour son pouvoir. Donc toute cette démarche est simplement sans effet. Le dictateur et sanguinaire sassou paiera tout le mal qu’il a infligé au peuple congolais. Sa fin arrive sous peu de temps. Et toute sa descendance sera traquée où qu’elle sera dans le monde. Et elle devra payer le mal que cet homme ignoble,cynique, sans coeur a fait au peuple congolais. Ce jour arrive…

Laisser un commentaire