ANALYSE DU DISCOURS D’INDEPENDANCE (30 JUIN 1960) DE S.E.M. PATRICE LUMUMBA. Par Mingwa Biango

patrice-lumumbaLes discours d’indépendance des leaders africains rendirent hommage aux combattants de la liberté dont nombreux périrent, et sans qui, l’indépendance n’aurait pas été possible. Ils se terminèrent presque toujours sur les liens historiques liant dorénavant les anciennes colonies et leur métropole respective.

Le Ghanéen Kwame NKRUMAH pionnier de l’unité africaine, comme le Guinéen Ahmed SEKOU TOURE qui dit NON à la France en 1958, ne dérogèrent pas à cette règle. Malgré la guerre de libération d’Algérie, l’échange de correspondance entre le Général Charles de GAULLE et Abderrahmane FARES, Président de l’exécutif provisoire algérien, fut dans le même esprit !

Alors, pourquoi le discours prononcé le 30 juin 1960, date de la proclamation de l’indépendance du Congo-Belge à Léopoldville actuel Kinshasa, par le Premier Ministre congolais Son Excellence M. Patrice LUMUMBA fut-il le plus emblématique ?

Cette journée mémorable et historique pour le Peuple congolais commença par le discours condescendant de BAUDOIN 1er, Roi des Belges, faisant l’apologie du colonialisme, résumé par ces mots : « L’indépendance du Congo constitue l’aboutissement de l’œuvre conçue par le génie du Roi Léopold II… Il ne s’est pas présenté à vous en conquérant, mais en civilisateur ».

En revanche, contrairement à ses compères africains, le discours de Patrice Lumumba est un réquisitoire sans concession contre la colonisation belge qu’il assimile à l’esclavage. Que l’indépendance fut acquise par la lutte et non par la volonté du monarque.

Avec la précision d’une horloge suisse, il y rappelle les atrocités de presqu’un siècle d’oppression coloniale : privations, humiliations, spoliations, fusillades, les larmes de feux et de sang … endurées par son Peuple, qu’il invite au Devoir de mémoire ad vitam aeternam.

Pour Patrice Lumumba, l’indépendance était totale ou ne l’était pas. Les nouvelles relations d’égale à égale entre le Congo et la Belgique furent le leitmotiv. Il mit un point d’honneur à rappeler au Roi des Belges, que son gouvernement serait vigilant quant à l’application des nouveaux traités de coopération. Son patriotisme déclaré lui valut d’être définitivement qualifié d’anti-occidental par ses adversaires. D’autant plus qu’il conçut le développement de son pays dans une vision Panafricaine. Son challenge, faire du riche et immense Congo le centre du rayonnement de L’Afrique, pour rendre à l’homme noir sa dignité et son épanouissement par le travail librement consentit.

Assassiné le 17 janvier 1961, soit six mois après la proclamation de l’indépendance de son pays, le destin brisé de Patrice Lumumba transforma son discours énonçant clairement sa vision politique, en testament politique.

Plus de cinquante années après les indépendances africaines, les inégalités et les violations des droits de l’Homme que dénonça Patrice Lumumba sont malheureusement encore d’actualité. Non pas du fait du colonisateur, mais de ses propres fils devenus dictateurs ou valets du néocolonialisme. Ainsi, ce discours de Patrice Lumumba est désormais l’héritage politique de plusieurs générations d’africains.

Nous, Africains, considérons Patrice Lumumba comme le premier Héros noir africain transcontinental. D’abord il y a LUMUMBA et ensuite… MANDELA !

 

Mingwa Biango

Militant des droits de l’Homme et des libertés. Fondateur et directeur du journal La PALABRE, une publication distribuée gratuitement en France à plusieurs milliers d’exemplaires. Originaire du Congo-Brazzaville, il est également responsable du site d’information www.congo-liberty.com

minguabiango@gmail.com

Diffusé le 29 juillet 2014

Discours d’Amilcar Cabral contre le colonialisme portugais en octobre 1965 à Dar es Salam (TANZANIE)

 

Ce contenu a été publié dans Les articles, publication de mingua mia Biango. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

20 réponses à ANALYSE DU DISCOURS D’INDEPENDANCE (30 JUIN 1960) DE S.E.M. PATRICE LUMUMBA. Par Mingwa Biango

  1. Dieudos Eyoka dit :

    La disparition de Patrice Lumumba a entrainé l’Afrique toute entière dans les travers qu’elle a connus jusqu’à maintenant.
    Joseph Désiré Mobutu en a été le fossoyeur. Denis Sassou Nguesso qui fut son élève en est le successeur.
    Vivement que cette ère se termine et que le tir soit enfin corrigé.

  2. Leonidas dit :

    « Nous, Africains, considérons Patrice Lumumba comme le premier Héros noir africain transcontinental. D’abord il y a LUMUMBA et ensuite MANDELA ! ».

    Non, tous les Africains ne considèrent pas Nelson Mandela comme un héros. En tout cas pas ceux qui savent.

    Quelques éléments factuels sur Nelson Mandela :

    • «Umkhonto we Sizwe», la branche armée de l’African National Congress (ANC) fondée par Nelson Mandela en 1961 et un communiste juif du nom de Yossel Mashel Slovo, commit des attentats meurtriers visant des populations civiles.
    • L’ANC fut fondé et financé par des communistes juifs. L’organisation fut supervisée par deux communistes; Albie Sachs et Yossel Mashel Slovo.
    • L’ANC reconnu que Mandela était membre du parti communiste au sein duquel il occupait un rang élevé.

    En ces termes, le très regretté John Henrik Clarke s’exprimait lors d’une conférence au sujet de Nelson Mandela :

    «Nelson Mandela n’a aucun pouvoir. Il ne contrôle même pas son chauffeur. Qu’il fasse un faux pas et son chauffeur le tuera avec l’arme que les blancs lui auront donnée pour ce faire… Le véritable combattant de la liberté en Afrique du Sud n’était pas Nelson Mandela, mais Winnie Mandela [cris et applaudissements nourris dans la salle]… Quand quelqu’un vous prend votre liberté, il ne vous la rend pas volontairement. Le seul moyen de regagner sa liberté est de la prendre.»

    Le Dr. William Mackey disait quant à lui au sujet de Nelson Mandela que «passer vingt-sept années en prison ne fait pas de vous un héros».

    Nelson Mandela avait pardonné tous les crimes commis contre les noirs durant l’apartheid mais avait refusé tout pardon à Winnie Mandela.

    Il faut aussi savoir que ce n’est pas Nelson Mandela qui mit fin à l’apartheid mais Frederik De Klerk…

    Etre né blanc en Afrique du Sud durant l’apartheid ne faisait pas automatiquement de vous un supporter du régime. De la même manière, être né au Congo sous le régime de Sassou Nguesso ne fait pas automatiquement de vous un supporter de ce même régime.

    On dit que toute vérité n’est pas bonne à dire. Je dis quant à moi que toute vérité est bonne à dire; ce sont les individus qui ne sont pas toujours assez mature pour l’entendre et encore moins l’accepter. Beaucoup ne veulent en vérité entendre que ce qui conforte leurs croyances et leur endoctrinement.

    LEONIDAS

  3. PROTOGORAS dit :

    A LEONIDAS

    BIEN QU’AYANT DE BONNES IDEES POUR LA LIBERATION DES NOIRS,LUMUMBA EST A L’ORIGINE DE LA DESTRUCTION DE LA RDC A CAUSE DE SON MANQUE DE DIPLOMATIE EN POLITIQUE.

    IL N’AVAIT PAS VOULU ECOUTER LES BELGES.CES DERNIERS LUI PROPOSAIENT LA SEPARATION DES TACHES : LA POLITIQUE AUX NOIRS ET LA GESTION DE L’ECONOMIE AUX BLANCS.EN EFFET , BEAUCOUP DE BELGES FAISAIENT DEJA DE LA RDC LEUR PAYS ET NE VOULAIENT PLUS REPARTIR EN BELGIQUE COMME LES BLANCS QUI SONT EN NAMIBIE ,BOTSWANA ,AFRIQUE DU SUD.COMME ILS AVAIENT TROP D’INVESTISSEMENT ,ILS S’INQUIETTAIENT DE L’IMMATURITE DES NOIRS ET NE VOULAIENT PAS LEUR LAISSER SEULS GERER L’ECONO MIE .SI LES CONSEILS DES BELGES ETAIENT BIEN SUIVIS , LA RDC SERAIT PEUT -ETRE LE PREMIER PAYS INDUSTRIALLISE D’AFRIQUE AUJOURD’HUI VU SON POTENTIEL ENERGETIQUE ET L’ABONDANCE DES RESSOURCES MINIERES.

    LUMUMBA VOULAIT TOUT SIMPLEMENT LE DEPART DES BELGES.POUR LUI, COMME LES BLANCS LES AVAIENT FAIT SOUFFRIR PENDANT LA COLONISATION, ILS DEVAIENT REPARTIR CHEZ EUX APRES L’INDEPENDANCE ET LAISSER LES NOIRS GERER TOUT LE PAYS.C’ETAIT UN MANQUE DE MATURITE DE SA PART ,QUAND ON SAIT QUE LES NOIRS N’AVAIENT PAS ENCORE ASSEZ DE PERSONNES BIEN FORMEES POUR FAIRE MARCHER L’ECONOMIE.PAR EXEMPLE COMMENT LES COMPAGNIES ALLAIENT FONCTIONNER DANS CE GRAND PAYS QUI N’AVAIT PAS ENCORE VINGT (20) INGENIEURS?

    EN SOMME ,LUMUMBA NE DOIT PAS ETRE CONSIDERE COMME UN HERO.A CAUSE DE SON IMMATURITE ,DES MILLIONS DE PERSONNE SOUFFRENT AUJOURD’HUI EN RDC.IL LUI AVAIT MANQUE LA SAGESSE DE MANDELA,QUI APRES PLUSIEURS ANNEES DE SOUFFRANCE EN PRISON , A LAISSE LES BLANCS ET LES NOIRS TRAVAILLER ENSEMBLE POUR L’INTERET DU PAYS.

  4. marché total dit :

    @ protogoras,

    Je suis sidéré par vos propos, comment pouvez affirmer que le sous dévéloppement actuel de la RDC est le fait de Lumumba qui n’a été 1er ministre que pendant 6 mois, et 6 mois de persécution ! Votre propos illustre le fait que les africains ne connaissent pas leur propre histoire et que de ce fait, nous avons encore un long chemin à faire avant d’appercevoir le bout du tunnel. C’est pitoyable de voir des africains comme vous avec la mentalité d’esclave…mais votre servitude est volontaire et c’est votre choix, pas le nôtre. L’Afrique a besoin des Lumumba, Sankara, Mandela, Nasser, Ben Bella, Amilcar Cabral…

    @ Leonidas,

    Lisez la plaidoirie de Nelson Mandela de Rivonia en 1964… cela vous permettra de ne pas falsifier l’histoire de Madiba et de l’Afrique du sud, car des esprits non avertis risquent de prendre vos contre-vérité pour la réalité !

  5. Mfoa dit :

    A marché total

    Frère.
    Acceptons les opinions des uns et des autres et laissez au peuple africain et congolais se faire son avis.

    Mandela est un héros contestable et comme tout héros il y’ a la lumière et la part d’ombre…

    Toute histoire a un angle de 360° et peu sont les historiens qui en couvrent la totalité.

    La vraie histoire de Madiba est bien plus complexe selon les documents de WikiLeaks, il a notamment été manipulé par des juifs, la CIA, etc…
    Mais tel est aussi le destin de tout les héros…

    Que chacun aille ouvrir les livres, documents, etc… et se fasse son idée.

    Mais, tout le monde sait que Winnnie Mandela a été bien plus combative et décisive avec d’autres notamment De Klerk, qui a juste été réaliste sur l’inutilité et la stupidité de l’apartheid.

    En somme, il y’ a le symbole Mandela et la réalité des faits comme en France, où Degaulle symbolise la résistance alors que les vrais combattants sont ceux qui étaient sur le terrain comme Mitterand, les communistes, etc…. Degaulle n’a pas combattu….et pourtant…..

  6. PROTOGORAS dit :

    J’AI SUIVI DES FILMS DOCUMENTAIRES SUR LUMUMBA . JE CONNAIS BIEN SON HISTOIRE JUSQU’AU MOMENT OU L’ORDRE DE L’ELIMINER ETAIT DONNE DEPUIS LES USA.

    J’AI LU PLUSIEURS LIVRES ECRITS PAR UN DE GRANDS AUTEURS DE L’HISTOIRE DE L’AFRIQUE,LE BRITANNIQUE BASIL DAVIDSON DECEDE EN 2010.NE PAS PARTAGER MES IDEES NE VEUT PAS DONC DIRE QUE VOUS CONNAISSEZ MIEUX L’HISTOIRE D’AFRIQUE QUE MOI.

    DANS MON COMMENTAIRE ,J’AI AVANCE MES ARGUMENTS POUR MONTRER QUE LUMUMBA NE DOIT PAS ETRE CONSIDERE COMME UN HERO.C’EST A VOUS DE ME PROUVER LE CONTRAIRE EN DONNANT VOS CONTRE-ARGUMENTS.CEPENDANT, VOUS NE L’AVEZ PAS FAIT ; VOUS M’AVEZ DIRECTEMENT QUALIFIE D’ESCLAVE MENTAL.CELA INDIQUE QUE VOUS ETES A BOUT D’ARGUMENTS ,ET VOUS ME CONCEDEZ UN POINT.

  7. Leonidas dit :

    A «marché total»,

    Premièrement, la réalité du passé ne s’évalue pas à une plaidoirie mais à des faits.

    Les éléments factuels, je les ai donnés. Aussi, il appartient à chacun de savoir en tirer sa propre conclusion.

    Deuxièmement, vous me dîtes que dans mon commentaire, j’avance une contre-vérité. Soit vous êtes malhonnête, soit le sens des mots que vous employez vous échappe. A ma connaissance, et vous pouvez le vérifier dans un dictionnaire de langue française, une contrevérité est un mensonge ou une affirmation opposée à la réalité.

    Comme j’exècre à perdre inutilement mon temps, je ne vous demanderais qu’une seule chose. Veuillez relire mon commentaire précédent et nous dire quels faits que j’avançai sont mensongers ou opposés à la réalité.

    Si vous ne trouvez aucun propos mensonger, j’ose espérer que vous aurez l’élémentaire honnêteté de nous le faire savoir. J’ai remarqué que vous et d’autres ont cette malhonnête habitude de ne pas répondre lorsqu’ils se trouvent à cour d’argument ou dans l’erreur. L’erreur étant humaine, le reconnaître ne rend certainement personne plus bête qu’il ne l’est.

    A «PROTOGORA»,

    La RDC est dans la situation qui est la sienne parce qu’un premier ministre légitime en la personne de Patrice Lumumba fut assassiné par la CIA et remplacé par un psychopathe mégalomane du nom de Mobutu afin que ce dernier laissât les richesses du pays être pillées et que ce pays ne fût jamais indépendant de l’oligarchie occidentale; chose que n’aurait jamais tolérée Patrice Lumumba.

    Se lever contre un pouvoir colonial, inique et criminel par nature, cela est un acte héroïque. Aussi, il faut le dire tout haut :

    PATRICE LUMUMBA ÉTAIT UN HÉROS, UN GRAND HOMME QUI N’A PAS FAILLI À CES PRINCIPES, JUSQU’À LE PAYER DE SA VIE.

    Êtes-vous idiot à manger du foin pour ne pas comprendre cela ?

    LEONIDAS

  8. PROTOGORAS dit :

    LE GRAND PROBLEME EST QUE MES INTERVENTIONS NE SONT PAS A LA PORTEE DE VOTRE INTELLIGENCE.JE NE SUIS PAS IDIOT.

    AUJOURD’HUI LE PLUS GRAND NOMBRE DES CONGOLAIS DE RDC REGRETTENT.ILS DISENT QUE SI LUMUMBA AVAIT LES BELGES EN RDC, LEUR PAYS SERAIT COMME L’AFRIQUE DU SUD.EN 1960 LA RDC ETAIT LE DEUXIEME PAYS LE PLUS INDUSTRIALLISE DE NOTRE CONTINENT APRES L’AFRIQUE DU SUD.

    POUR VOTRE INFORMATION,DES STATUES DE LUMUMBA ETAIENT CASSEES EN RDC PAR DES ETUDIANTS EN COLERE.

  9. PROTOGORAS dit :

    MY COMMENT ABOVE IS MEANT FOR LEONIDAS

  10. Leonidas dit :

    «Il n’y a que des nègres inconscients qui feignent de croire que les blancs aiment l’Afrique.

    Heureusement que l’esclavage, la colonisation et la néocolonisation sont là pour nous rappeler du contraire. » (Mfoa).

    Il vous fallut souffrir de déficience mentale aggravée ou d’un profond complexe d’infériorité pour regretter ou oser affirmer que les Congolais regrettent aujourd’hui la période coloniale.

    Parmi toutes les races présentes sur cette terre, il n’y a que les noirs qui attendent d’être sauvés par les autres; raison pour laquelle ils sont toujours les derniers parmi les derniers.

    LEONIDAS

  11. Leonidas dit :

    MY COMMENT ABOVE IS MEANT FOR MR. « HOUSE NIGGER » (AKA PROTOGORAS).

  12. PROTOGORAS dit :

    JE VOUS REPONDS PAR CETTE PARABOLE : SI UNE PERSONNE AYANT UNE PLAIE PUANTE VOUS INDIQUE LE CHEMIN,ON RESTE D’ABORD AVEC ELLE TOUT EN SUPPORTANT SON ODEUR.C’EST N’EST QU’EN ARRIVANT A DESTINATION QU’ON SE SEPARE D’ELLE.

  13. Leonidas dit :

    A Mr. «House Nigger» (AKA PROTOGORAS),

    En ce qui me concerne, l’odeur de l’ignorance et de la sottise est bien plus fétide que celle de votre plaie. Aussi, je n’attendrai pas d’être arrivé à destination pour me séparer de vous…

    La prochaine fois que vous serez interpellé, ayez l’élémentaire présence d’esprit (je ne dirai pas intelligence) d’apporter une réponse se rapportant directement au sujet traité. Et si vous deviez être en manque d’argument, évitez à l’avenir de nous faire perdre notre temps. Mais malheureusement, le Congolais aime parler même quand il n’a rien à dire.

    Il vous fallut vraiment souffrir de déficience mentale aggravée ou d’un profond complexe d’infériorité pour regretter ou oser affirmer que les Congolais regrettent aujourd’hui la période coloniale.

    Mais il est vrai que les animaux domestiqués aiment à être tenu en laisse…

    LEONIDAS

  14. Protogoras dit :

    A LEONIDAS

    J’AI DONNE CETTE PARABOLE POUR SOUTENIR CE QUE J’AI AVANCE PLUS HAUT.JE N’AI PAS DEBORDE DU CADRE DU SUJET,C’EST PLUTOT VOUS QUI N’AVEZ PAS BIEN COMPRIS.LES PARABOLES,LES ANECDOTES,LES COURTES HISTOIRES, ETC,SONT DES ILLUSTRATIONS QU’ON PEUT EMPLOYER DANS L’ARGUMENTATION.D’AUTRE PART, VOUS NE FAITES QUE M’INSULTER DANS VOS POSTS.C’EST UN FAUX RAISONNEMENT APPELE « AD HOMINEM « , QUI VEUT DIRE LITERALEMENT « UN ARGUMENT A L’HOMME ».VOUS NE REAGISSEZ PAS A MON RAISONNEMENT,MAIS VOUS VOUS ATTAQUEZ A MON CARACTERE.

  15. Isidore AYA de Makoua dit :

    La survie du Congo et de son peuple a atteint le niveau d’alerte générale et ce pays risque de disparaitre à jamais du concert des nations.

    En effet, le Congo Brazzaville est à deux pas d’être submergé avant la chute du dictateur criminogène Sassou Nguesso dénis les traités internationaux, les libertés fondamentales et la condition humaine au congo.

    D’ici fin 2015, le dictateur Denis Sassou Nguesso doit être mis hors d’état de nuire au peuple souverain congolais !

    http://congo-objectif2050.over-blog.com/2015/02/front-de-liberation-comment-pousser-le-tyran-denis-sassou-nguesso-vers-la-sortie.html

  16. Mfoa dit :

    Pas de faux débat !!!

    Lumumba avait compris…

    Le peuple noir souffre de 3 handicaps:

    1) il est soumis.

    2) il est dans l’excuse.

    3) il est naïf.

    Résultat:

    Les arabes ont volé une partie nord de KAMA (Afrique).
    Les blancs ont volé des terres au Botswana, Namibie, Afrique du Sud, etc.

    Le peuple noir a été mis en esclavage, colonisé, néo colonisé…

    Les arabes et les blancs lui ont imposé deux religions et deux prophètes: l’islam et Mahomet, le catholicisme et Jésus.

    Nous avons un peuple qui se décape la peau avec des femmes qui portent des perruques moches prises sur des cadavres en Inde.

    Qui a changé ça???

    http://reinformation.tv/barack-obama-egalite-christianisme-barbarie-etat-islamique-abus-islam/

  17. Delbar dit :

    Permettez à un blanc d’intervenir dans votre débat !
    Rassurez-vous, on peut être blanc et aimer l’Afrique de façon désintéressée.
    C’est mon cas et cette relation, qui me submerge très souvent, est un des piliers de mon existence.
    Dès que nous citons Lumunba ou Sankara, c’est l’émotion et la fierté qui doit nous envahir !
    Sont-ils des héros ?
    Ce sont en tout cas des êtres magnifiques que nous ne pouvons qu’aimer.
    Sassou,Mobutu, Mugabe et autres dictateurs doivent avoir honte face à ces martyrs.

  18. ilangala jean kili dit :

    protogoras a parfaitement raison. S.E. E P Lumumba avait manqué la sagesse diplomatique. c’était qd-même vraissemblablement trop risqué de vilipender le peuple belge et son gouvernement colonial devant le roi B. Même Lambert mende n’aurait jamais accepté ça. Le feu premier ministre a lui même piétiné son oeuvvre en la remplaçant par du populisme.

  19. isko dit :

    c’est qui a manqué à LUMUMBA,acceptons-le tout haut, il était immature. Quand on parle de LUMUMBA,certains pensent qu’il n’a pas failli à sa mission,et n’a connu aucune erreur. L’indépendance tant attendue était acquise, pourquoi un discours trop risqué,contrairement au discours de KASA VUBU,un discours diplomatique,intelligent et apaissé. Sa mort a été causée suite aux propos injurieux qu’il a porté vis à vis du Roi de Belges et sa suite. En suivant le film de LUMUMBA, quelque part,on trouve de la naiveté de sa part,il devait s’exiler, et le Congo allait rester toujours aux congolais sans es idées de Lumumba

  20. Anonyme dit :

    C’est triste tout ceuxcic…

Laisser un commentaire